Prenez des photos de votre jardin comme un photographe pro

Le jardin est toujours agréable à voir, peu importe les saisons, du moins, lorsqu’il est bien entretenu. La poésie qu’expriment les fleurs, le murmure du vent à travers les arbres, la senteur de la terre fraîchement battue… tout cela fait sa splendeur. Chaque saison, le jardin change de couleur. C’est au printemps et en été qu’il présente toute une palette de lumière. En automne, les couleurs deviennent plus chaudes, avec un mélange de ton orangé et ocre. En hiver, le jardin devient plus froid, on y guette les chutes de neige avec une ambiance mélancolique. Mais comment réaliser de belles photos du jardin toutes les saisons, comme un pro ?

La prise de vue

Quand un photographe professionnel voit pour la première fois l’endroit qu’il souhaite shooter, il définit immédiatement mentalement les prises  de vue, c’est comme un instinct qui fait naître l’inspiration. Vous n’allez plus prendre des photos dans un angle brut, en shootant tout ce qui vous passe par la tête, l’arbre, le gazon, le potager. Pour des photos de pro, usez des bonnes manières. Le photographe pro ne centre jamais le sujet principal et ne divise pas l’image en deux. C’est comme couper une partie du corps si l’on prend une personne. Choisissez un cadrage idéal en misant sur le point fort, les pétales au lieu du pied de la fleur, floutez le reste sans couper. Choisissez la bonne position (à genoux ou à plat ventre) pour prendre la fleur dans toute sa splendeur.

La luminosité

Avant de prendre une photo, il faut choisir le bon moment. Si vous prenez un cliché en plein jour, sachez jongler la lumière naturelle avec la lumière de l’appareil. Si vous en prenez en pleine nuit, optimisez la lumière de l’appareil en utilisant l’éclairage artificiel. Il faut donc savoir définir si la lumière naturelle est violente ou faible.

Si vous prenez une vue générale du jardin, faites attention au trop-plein de lumière. Vous risquez de cacher la lumière naturelle obtenue de chaque plante. Mettez un relief de contraste entre les zones d’ombre et les zones ensoleillées sans toutefois changer le contraste naturel. Un jardin ensoleillé est beau, si vous y êtes, mais en photo, vous risquez l’effet contre-jour qui, au lieu d’embellir l’image, va la tacher. Pour faire comme un pro, utilisez un pare-soleil adapté à votre appareil. Prenons toujours l’exemple d’une fleur, si vous la photographiez en plein soleil, essayez d’avoir dans l’objectif une partie d’ombre, soit la sienne même, soit l’ombre d’un nuage par exemple. Vous aurez ainsi une lumière douce et naturelle.

Le flou du fond, l’astuce qui marche à tous les coups

Le flou est utilisé pour fixer l’œil sur le sujet principal. Dans la photographie du jardin, le flou est une astuce efficace. Par exemple, si vous prenez la photo d’une fleur parmi tant d’autres, vous fixez l’objectif sur celle-ci, et vous floutez le reste. Si vous avez beaucoup de couleurs, maximisez le flou, si vous avez des couleurs plus neutres, essayez de ne pas en faire trop. La netteté de l’image est aussi primordiale. L’essentiel, en tout cas, se trouve dans la qualité de votre appareil photo. Pour jouer le pro, il va falloir disposer des bons appareils, en plus des bonnes techniques.